Poupées d’empathie et objets transitionnels en gérontologie

Publié le : 23/07/2019 14:02:41
Catégories : Dossiers , Maladie d'Alzheimer

poupée d’empathie et objet transitionnel Alzheimer

Les poupées d’empathie et objets transitionnels pour personnes âgées

Comment apaiser les angoisses, focaliser l’attention, permettre de se détendre, de se calmer, comment faciliter l’expression orale… ? Et plus généralement comment favoriser le bien-être global des personnes âgées en difficulté ?

En approche non médicamenteuse, les outils d’empathie peuvent se révéler des instruments efficaces auprès de seniors et personnes âgées souffrant de troubles cognitifs importants.

Poupée d'empathie pour personne atteinte de la maladie d'Alzheimer

Ils sont généralement utilisés dans des unités de vie protégées ou des PASA, mais trouvent aussi leur place à domicile
Bien sûr leur utilisation doit être individualisée et tenir compte du vécu de chaque personne âgée, car cette approche peut ne pas fonctionner auprès de certains, voire être rejetée. La mise en place des outils d’empathie nécessite également une présentation auprès des équipes soignantes, des autres résidents et des familles.

Il s’agit d’expliquer que l’utilisation des poupées d’empathie et peluches thérapeutiques ne signifie pas une infantilisation de la personne âgée qui se l’approprie, mais s’inscrit dans un projet d’ANM (Approche Non Médicamenteuse), visant à favoriser l’autonomie, la confiance et le bien-être de la personne.
Ces objets transitionnels sont aussi des instruments de médiation entre la personne malade, son entourage et le personnel soignant.

Une peluche d’empathie : comment et pour quels effets ?

Utilisée à bon escient, une peluche thérapeutique sollicite l’empathie chez la personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer, elle stimule sa réminiscence et réactive des émotions et des sentiments positifs.
La personne malade n’est plus en position de dépendance mais redevient celle qui est en charge d’un enfant ou d’un animal. Elle retrouve des gestes comme porter un enfant, l’habiller et fait preuve d’attention et donc d’ouverture à ce qui l’entoure.
En retrouvant ainsi un statut de personne responsable, elle gagne en confiance et en estime de soi.

À l’usage, des EHPAD ont constaté la réduction de prises d’anxiolytiques de certains résidents (comme l’EHPAD Clos Saint-Joseph à Jacob Bellecombette (73)). En 2017, la Fédération hospitalière de France a salué le travail réalisé par une équipe de soignants en décernant le deuxième prix Qualité des Soins à l’EHPAD de Comines (59) pour son projet Une approche singulière du prendre soin : la poupée empathique.

objet transitionnel Alzheimer

Les objets transitionels d’empathie : quel modèle choisir ?

Voici quelques unes des formes sous lesquelles on retrouve ces outils.

Les poupées d’empathie

Les poupées empathiques, utilisées dans ce que certains appellent doll theraphy, se présentent principalement sous deux formes :

  • celle d’un nourrisson ultra réaliste
  • celle d’un poupon au visage naïf et neutre

C’est ce dernier type de poupées d’empathie que nous allons détailler.

Ces poupées d’empathie sont lestées et donnent la sensation de tenir un enfant dans les bras ou sur les genoux. Le visage volontairement non réaliste permet de prendre une certaine distance par rapport à la poupée, qui apparaît ainsi comme un objet transitionnel vers lequel on projette des sentiments et des comportements, plutôt que comme un faux–bébé qui peut créer un certain malaise dans l’entourage de la personne malade.
Leur texture est douce et incite au toucher, à la manipulation et aux caresses. Les poupées possèdent de grands yeux ouverts qui captent le regard de la personne qui la porte. Ces poupées d’empathie se distinguent par leur taille, leur poids et leur apparence (vêtements, genre…).
Certaines tiennent la position assise naturellement ce qui permet de les poser devant soi, sur une table ou sur ses genoux, ou bien de les caler contre soi, sur le côté.

poupée d'empathie Emely

Poupée d'empathie Emelie

poupon d'empathie Johan

Poupon d'empathie Johan

poupée d'empathie Nelly

Poupée d'empathie Nelly

poupon d'empathie Tom

poupon d'empathie Tom

poupée d'empathie Anna

Poupée d'empathie Anna

poupon d'empathie Teddy

Poupon d'empathie Teddy

poupée d'empathie Kindy

Poupée d'empathie Kindy

poupée d'empathie Emil

Poupon d'empathie Emil

Les peluches d’empathie sensorielles

Ces peluches sont souples, douces et lestées.
Sous la forme d’un chat ou d’un chient, ces peluches d’empathie sensorielles peuvent être prises dans les bras et serrées contre soi, ce qui améliore les repères corporels pour les personnes atteintes de troubles de la perception, de la maladie de Parkinson, de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.
On les porte, on les pose sur les genoux, on les caresse et certaines personnes peuvent rompre leur silence et parler au chat ou au chien

On peut faire chauffer au micro-ondes le sac lesté, que l’on remet ensuite dans le chat ou le chien sensoriel, ce qui procure une sensation de chaleur réconfortante et apaisante.
On peut également glisser dans une poche à l’intérieur des peluches sensorielles d’empathie, un sac contenant différents éléments qui stimulent la manipulation et le toucher.

peluche d'empathie chat

Peluche d'empathie chat

Peluche d'empathie chien

Peluche d'empathie chat

Les animaux robot interactifs

Sous la forme d’un chat ou d’un chien, la peluche interactive d'empathie accompagne les personnes atteintes de maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer.

Le chien ou le chat robot interactif peuvent aussi convenir aux personnes âgées et séniors qui vivent isolés à leur domicile et ne peuvent plus avoir d’animal domestique. Grâce à ses capteurs la peluche réagit aux caresses, bouge la tête, les pattes... Le chat robot miaule et ronronne tandis que le chien robot jappe et aboie. Ils sollicitent l’attention, canalisent l’angoisse et peuvent permettre de gérer des moments de crise dans des structures collectives où il n’est pas possible d’être présent en permanence auprès de chaque résident.

Le chat ou chien robot interactif peut aussi simplement faire office de compagnon aux personnes âgées qui souffrent de la solitude.

chat robot interactif roux

chat robot roux

chat robot gris

chat robot gris

chat robot noir

chat robot noir

chien robot interactif

chien robot interactif

Voir nos présentations vidéo :

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (1)

DROUAUD Brigitte


26/07/2019 15:29:37

Bonjour, Ma maman a 97 ans et elle est en EHPAD depuis 10 ans (Alzheimer depuis plus de 10 ans). Une poupée empathie avait été achetée pour l'"unité protégée". Constatant les bienfaits sur les résidents j'en ai moi-même offerts deux autres. La semaine passée j'ai découvert le "chat robot" et j'avoue que j'ai été bluffé par l'intérêt que leur portent tous ces malades lorsqu'il l'ont sur leurs genoux. Il ne s'agit pas d'infantilisation : il faut se concentrer et retenir les étincelles que ça produit dans leurs yeux. Arrivés à un stade très avancé de la maladie ,surtout, il faut juste les accompagner du mieux qu'on peut et essayer d'entrer dans leur monde (ils ne reviendront plus dans le nôtre) -c'est mon ressenti. Ces animaux sont de vraies compagnies apaisantes qui les maintiennent éveillés. C'est parfois magique!!. Exemples de ma maman : https://youtu.be/1gO4zlJsAe0 et https://youtu.be/FfPF6DsMFFQ - (un an et demi sépare les deux vidéos et elle est maintenant en fauteuil et en unité protégée ). J'encourage vraiment les personnes qui hésitent à en offrir à leurs parents ou conjoints malades. J'encourage aussi les EHPAD à investir dans ces compagnons qui rendent la vie plus belle à nos chers malades qui n'ont plus guère de compagnie. Ils leur apportent réconfort... je vous l'assure!!!!!! ;). Bien à vous qui me lisez.

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire