L'animation en EHPAD - Accompagner les projets des personnes âgées

Publié le : 04/07/2019 14:49:09
Catégories : Dossiers

animation en ehpad avec des personnes âgées

L’animation en ehpad : un lien essentiel

Dans un EHPAD se mêlent étroitement un espace de vie privée et un lieu de travail. L’EHPAD est un lieu de soins, mais pour les personnes âgées c’est avant tout leur nouveau domicile. Or une entrée en EHPAD se fait souvent sous le signe d’une double difficulté :

  • c’est souvent une perte d’autonomie (physique ou psychique) qui conduit la personne âgée vers l’EHPAD,
  • la personne âgée perd ses repères habituels : son logement, ses meubles, ses voisins, les gestes du quotidien qu’elle ne fait plus.

Une nouvelle tranche de vie démarre, en collectivité et sans cadre familier. Le rôle de l’Animation en ehpad est essentiel. Il s’agit d’accompagner le résident dans sa nouvelle vie et son nouvel environnement en favorisant son bien-être et sa capacité à développer une vie sociale.

être à l'écoute des personnes âgées

L’animateur/animatrice en ehpad doit identifier les attentes, les souhaits et les désirs du résident pour les transformer en projet de vie personnalisé ; chaque projet de vie personnalisé devant s’inscrire en cohérence avec le projet d’établissement.

La tâche est ardue car le nombre d’animateurs en EHPAD reste faible. On comptait :

  • 1 animateur pour 93 résidents en 2003,
  • 1 animateur pour 71 résidents en 2011,
  • 1 animateur pour 65 résidents en 2017*.

Le nombre d’animateurs au côté des personnes âgées augmente, mais il reste encore insuffisant.

En parallèle, la montée en compétences constante des animateurs leur permet de travailler plus efficacement. Les bonnes pratiques et des méthodologies éprouvées se développent. L’animation s’intègre à la démarche de la structure et propose des réponses aux personnes âgées de plus en plus personnalisées.

Cette professionnalisation du métier d’animateur/animatrice en ehpad permet également de développer une démarche indispensable : le travail en interdisciplinarité.

L’animation en ehpad : une approche transversale indispensable

Quelles que soient les compétences de l’animatrice ou de l’animateur, il est évident que l’animation ne peut pas être la tâche d’une personne isolée et que le défi de l’animation doit être relevé par l’ensemble du personnel de l’EHPAD, dans le cadre d’une coordination de l’Animation auprès des résidents.

Le coordinateur de l’animation doit alors :

  • travailler en interdisciplinarité et coopérer avec ses collègues pour accroître l’offre des projets d’animation dans l’EHPAD,
  • coordonner les actions d’intervenants externes (APA, coiffeur, bénévoles) et structurer les échanges avec des partenaires extérieurs (olympiades entre EHPAD, échanges intergénérationnels, sorties, visites…)
  • Articuler le projet d’animation avec le projet d’établissement et le projet de vie de chaque résident.
Coordonner les différents professionels de santé

L’objectif est de proposer une offre d’animation plus variée, plus riche et plus personnalisée aux résidents afin de favoriser les moments de plaisir et d’échanges et d’améliorer leur bien-être.

Voir notre vidéo reportage sur l'organisation d'un projet d'animation en ehpad

L’animation en ehpad : un budget minimaliste

L’animation en EHPAD continue à faire face à une difficulté importante: celle des moyens accordés.

Le budget moyen alloué à l’animation était :

  • de 9 centimes (oui il s’agit bien de centimes) par jour et par résident en 2011,
  • de 13 centimes par jour et par résident en 2017*.

C’est en progrès mais loin d’être suffisant. Cela représente un budget de 47 € par an dédié à chaque résident.

Le système D, la créativité, l’inventivité, l’investissement personnel, l’implication de bénévoles, l’interdisciplinarité, la collaboration avec les autres professionnels et leur engagement ne peuvent pas tout et sans une augmentation de ce budget les moyens d’action de l’animation en EHPAD resteront limités.

Dans son livre blanc de l’animation avec les personnes âgées (réédition 2014) le GAG (Groupement des Animateurs en Gérontologie) plaide pour une augmentation rapide du budget à 30 centimes.

L’animation en ehpad : les outils disponibles

Chaque profession a besoin d’instruments et l’animation en EHPAD ne fait pas exception. Les facettes de l’animation sont nombreuses (sorties, spectacles, visites, échanges avec l’extérieur …) mais de nombreux temps de l’animation se déroulent sous la forme d’ateliers et il est important de disposer d’outils adaptés pour atteindre les objectifs visés.

Ces outils doivent être préhensibles, visibles, non infantilisants et éviter la mise en échec.

Il existe une large gamme d’outils et de jeux qui facilitent la relation, créent du lien et participent au maintien des compétences et des acquis des personnes âgées.

outils pour animation en ehpad
  • des quizz et des imagiers pour des ateliers mémoire, réminiscence et langage,
  • des petits jeux transportables et rapides pour une utilisation par les soignants en face à face,
  • un jeu de loto géant grâce auquel les résidents peuvent faire eux-mêmes le tirage et annoncer les résultats,
  • un jeu de scrabble géant pour une partie entre résidents,
  • des jeux de lancers faciles à déplacer et qui sollicitent les fonctions motrices tout en douceur : pétanque d’intérieur, lancer de palet, cible velcro…

* voir le Livre blanc de l’animation avec les personnes âgées édité par le GAG, Groupement des Animateurs en Gérontologie et l’Enquête nationale 2017 sur l'animation avec les personnes âgées menée par le GAG également.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire